Récits de vie

Naissance : , Clichy, France
Decès : , Quiberon 56170, France
Cimetière, Quiberon 56170, France (Carré R-Allée 3-Tombe 6)voir la carte »

Geneviève est née le 23 septembre 1935 à Clichy, dans un foyer composé de Roger Lamy (gardien de la paix et Résistant) et de Henriette Eugénie Hébert. Elle sera leur seul enfant.
Elle n’a que 4 ans lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate. Pour la mettre à l’abri, ses parents l’envoient chez un oncle en province, le temps de l’occupation allemande.

Ses années scolaires se déroulent à l’école publique de Colombes.

Divorcé, son père épouse en secondes noces, le 4 novembre 1950 à Colombes, Marie-Joseph Marguerite Guégan, tante et marraine d’André Guégan qui deviendra son futur époux.
Geneviève et André se sont donc connus très jeunes, à l’adolescence. Ils se marient le 7 juillet 1962 à la mairie du XIXe arrondissement de Paris et ne se quittent plus.
Heureux même sans enfant, ils débutent leur vie de couple à Paris, rue d'Aubervilliers dans le XIXe, puis à Epinay-sur-Seine, rue de la République, dans un petit appartement de deux pièces.

Tous deux sont issus de familles modestes. Pourtant, à force de travail, de promotion en promotion, ils profitent du redressement économique de l’après-guerre pour se créer une situation. Ils peuvent ainsi faire construire en 1970 une maison à Nerville-la-Forêt dans le Val d’Oise, qu’ils habitent jusqu‘en 2006.

En janvier 1989, ils font l'acquisition d'un appartement à Quiberon, résidence du Bois d'Amour, qui sera leur résidence secondaire jusqu'à fin 1998.

Geneviève connaît une vie professionnelle riche d'expériences diverses. Après avoir débuté comme dactylo, elle travaille au sein d'équipes informatiques intervenant dans des secteurs très divers : industrie, chimie, chaussure, prêt-à-porter féminin, mode, pour terminer sa carrière au Crédit National de 1983 à 1995, date de son départ en retraite.

En janvier 1999, André et Geneviève changent de résidence secondaire en achetant une maison dans la résidence du Trimaran dont ils profitent jusqu'en 2007.
Puis, à la retraite tous les deux, ils quittent Nerville-la-Forêt pour s'installer à Quiberon dans la maison qu'ils ont fait construire en 2007, allée des Roses Trémières.

Geneviève découvre alors le plaisir de voyager, à l’occasion d’un périple en Egypte en 1994 organisé par l'amicale du Crédit National. Avec des amis ils visitent une vingtaine de pays en Europe, Asie, Amérique du Nord, Antilles, Afrique du Nord, etc. ; sans compter la découverte de la France. Entre 2002 et 2014 ce sera toujours avec leurs amis proches Chantale et Pierre-Yves Benoist.

Hélas, à partir de 2015, l’état de santé de Geneviève ne lui permet plus de grands voyages. La maladie ne l’épargne pas. Suivie sur le plan cardiaque depuis 1998, elle a en plus à subir les assauts de deux graves maladies, un lymphome en 2002, un cancer du sein en 2006 avec les longs traitements qui en découlent : deux chimiothérapies, deux radiothérapies et une endroprothèse aortique en 2010.

En juin 2015 sa pathologie cardiaque s'aggrave, une intervention à cœur ouvert est envisagée.
Après consultation à Paris, Rennes et Nantes, l'opération est recusée : son état général très dégradé par ses maladies lui fait courir de trop grands risques. Les médecins lui donnent alors quelques mois à vivre ; combative, elle résiste deux ans et demi sans se plaindre ni s’apitoyer sur son sort.
« Il y a plus malheureux que moi », avait-elle coutume de dire.

Ironie du sort : hospitalisée d’une à trois fois par an depuis 2002, elle passera l'année 2017 sans mettre les pieds dans un service hospitalier.

Elle ne peut plus voyager. Elle passe les deux dernières années de sa vie à Quiberon, entourée de ses proches et de son petit chien Loustic, un Cairn Terrier qui ne la quitte jamais. Elle profite ; de sa maison, de son jardin et des fleurs qu’elle aime tant. Quand le temps le permet, elle se promène en bord de mer et le long du Boulevard Chanard, se reposant ensuite souvent en terrasse devant la mer.

Geneviève aimait les gens, être entourée, faire se rencontrer les personne de son entourage lors de ses invitations festives.
Elle aimait recevoir les amis cyclistes de son époux pour un apéritif au retour d'une sortie vélo.
Adhérente du Yacht Club de Quiberon elle y était souvent présente comme bénévole pour l'organisation des repas d'équipages d'après Régate et pour participer aux diverses activités du club.

Au cours de sa vie avec son époux, elle a toujours tenu à être présente (quand c'était possible) à tous les événements de leur famille et de leurs amis qu'ils soient gais ou tristes : mariages, baptêmes, communions, cousinades, obsèques et toutes les occasions de se rencontrer.

Elle laisse aujourd’hui à sa famille, ses proches et à ses amis le souvenir d'une femme droite, courageuse, aimante et fidèle. Une femme d’une extrême gentillesse, d’une grande élégance, au sourire contagieux.

Elle nous manque et nous manquera toujours.

Photos

Geneviève GUEGAN née LAMY - 1941Geneviève GUEGAN née LAMY - 1ere Communion/ 1947Geneviève GUEGAN née LAMY - Quelle Année ???Geneviève GUEGAN née LAMY - Partie de pêche.Geneviève GUEGAN née LAMY - Gennevilliers 1960Geneviève GUEGAN née LAMY - Mariage 7 juillet 1962 Paris 19emeGeneviève GUEGAN née LAMY - Mariage de Joelle et Dominique Juin 1988Geneviève GUEGAN née LAMY - Mariage de Joelle et Dominique Juin 1988Geneviève GUEGAN née LAMY - On s'aime mais papa boude. KermorvanGeneviève GUEGAN née LAMY - Réconciliés. KermorvanGeneviève GUEGAN née LAMY - En famille à KermorvanGeneviève GUEGAN née LAMY - Communion Jérôme. Mai 1991Geneviève GUEGAN née LAMY - Communion Jérôme. Mai 1991Geneviève GUEGAN née LAMY - Retour de cousidade Coëtnan septembre 2014Geneviève GUEGAN née LAMY - 50 ans de Pierre-Yves. La Houilnais aout 1999Geneviève GUEGAN née LAMY - Belle Ile en décapotable. Août 1999Geneviève GUEGAN née LAMY - Trimaran août 1999Geneviève GUEGAN née LAMY - Jura an 2000Geneviève GUEGAN née LAMY - Jura an 2000Geneviève GUEGAN née LAMY - Année de notre arrivée à Quiberon. Sur la grande plage novembre 2006Geneviève GUEGAN née LAMY - Les déesses Egyptiennes. Egypte mai 2005Geneviève GUEGAN née LAMY - En croisière sur le Nil, pas belle la vie ?  23 mai 2005Geneviève GUEGAN née LAMY - Nerville avec Niska 2005Geneviève GUEGAN née LAMY - Nerville septembre 2005Geneviève GUEGAN née LAMY - Pot de départ de Nerville septembre 2006Geneviève GUEGAN née LAMY - Nerville septembre 2006Geneviève GUEGAN née LAMY - Ballade en Ria d'Etel  2007Geneviève GUEGAN née LAMY - Août 2008Geneviève GUEGAN née LAMY - Chez les Drocourt à VairesGeneviève GUEGAN née LAMY - En touristes à ParisGeneviève GUEGAN née LAMY - Yacht Club de Quiberon  janvier 2011Geneviève GUEGAN née LAMY - Sri Lanka 2011Geneviève GUEGAN née LAMY - Sri Lanka 2011Geneviève GUEGAN née LAMY - 50 jours et 50 ans de mariage au YCQ juillet 2012Geneviève GUEGAN née LAMY - Retour d'une sortie Vélo août 2012Geneviève GUEGAN née LAMY - Avant le repas août 2012Geneviève GUEGAN née LAMY - Après la charlotte Grande plage août 2012Geneviève GUEGAN née LAMY - Treac'h er Beniguet. Sortie sur Vagabond août 2012Geneviève GUEGAN née LAMY - Treac'h er Beniguet. Repas à bord du Vagabond août 2012Geneviève GUEGAN née LAMY - Il fait soif en Corse septembre 2013Geneviève GUEGAN née LAMY - En cuisine avec le chef Alain au Yacht de Quiberon septembre 2013Geneviève GUEGAN née LAMY - Lamorlaye avril 2013Geneviève GUEGAN née LAMY - Promenade au ConguelGeneviève GUEGAN née LAMY - Repas au camping à LocmariaquerGeneviève GUEGAN née LAMY - Homard en terrasse juillet 2014Geneviève GUEGAN née LAMY - Avec Loustic Novembre 2015Geneviève GUEGAN née LAMY - Repos en terrasse mai 2016Geneviève GUEGAN née LAMY - 80 ans d'André. août 2017 au YCQGeneviève GUEGAN née LAMY - Sa dernière photo 31 décembre 2017

Vidéos

CCN février 2016

Témoignages

« Geneviève Ton départ m’attriste profondément. Nos routes familiales se sont croisées et tu resteras une grande cousine très importante pour moi, notamment pour ta gentillesse et ton sourire. Petite fille, pas encore sortie de ma province, je me souviens que je t’admirais, toujours si élégante… Aujourd’hui je pense beaucoup à toi. Vous étiez si soudés, si proches, si attentionnés l’un envers l’autre… Nous ne sommes jamais prêts à quitter ceux qui nous sont chers. Je t’embrasse très très fort. Affectueusement »
Evelyne Rouxel, le
« André, Quelle grande tristesse !!! Nous avons été informés de sa chute et de son hospitalisation, nous avons eu bien sur une pensée pour elle et pour toi. Depuis 7 ans que nous sommes à Quiberon nous avons pu apprécier sa gentillesse et la sérénité qu'elle avait malgré la dégradation de sa santé, aucune plainte et toujours le sourire et malgré un quotidien qui ne devait pas être facile. Nos pensées t'accompagnent et nous nous associons à toute la tristesse de ta famille car nous ne pourrons pas vous accompagner samedi étant rentrés en région parisienne. »
Véronique et Baudouin De Nanteuil, le
« Geneviève Tu viens de quitter ton époux André, ta famille, tes amis. Ces dernières années tu as galéré face à des problèmes de santé que d'ailleurs tu n'exposais jamais à ton entourage ! Humble tu étais ! Tu souriais ! Tu blaguais ! avec un sacré courage ! Quand on te demandait si ça allait tu répondais naturellement, simplement << ça va ! Il y a pire !! >> Tantôt tu étais discrète, réservée ! Tantôt tu aimais charrier !... Taquiner ! Et quand on t’émoustillait tes répliques nous enchantaient ! tes éclats de rire nous faisais rire ! C'est très dur de se quitter mais on n'est pas prêt de t'oublier !.. Nous t'embrassons très fort Geneviève Chérie. »
Gérard Guegan, le
« A sa famille et ses amis Où qu’elle soit maintenant, je sais que Geneviève est heureuse que vous soyez venus partager le dernier repas qu’elle vous offre. Si vous êtes ici c’est par ce qu’elle vous aimait et que vous lui rendiez bien. Gardez dans vos pensées et votre cœur le souvenir de sa gentillesse et l’image de son éternel son sourire. Je peux résumer en quelques mots le message qu’elle vous adresse : "Oublier les querelles, les affronts, et les peines, ne garder en vous que les bons instants de vie, les rires, les joies, l’amour des autres, car la si route de la vie n’est pas toujours droite, elle est toujours trop courte, vraiment trop courte pour être gâchée par des futilités. L’important c’est d’aimer.." Son sourire était mon soleil, mais même s’il s’est éteint pour l’éternité il brillera toujours en moi et m’accompagnera dans mes moments difficiles à venir. Merci, merci de votre présence et prenez soins de vous. »
Son époux André GUEGAN, le
Ta biographie est maintenant inscrite dans le "marbre" et je suis heureux que ta famille et tes amis puissent en disposer pour toujours. Notre longue vie commune fût réussie, pleine de rencontres et de voyages. Avec tout mon amour. Ton époux André.
André GUEGAN, le
Geneviève, tu étais toujours égale à toi même, souriante, malgré des souffrances dues à ta maladie. Et parfois, ce regard malicieux et très agréable nous permet de garder un souvenir impérissable. Nous oublierons jamais tous les bons moments passés ensembles, avec toi et André, et tous ces voyages qui nous laissent que de bons souvenirs. Nous t'embrassons très fort. Chantale et Pierre-Yves
Chantale Benoist, le
Que de souvenirs accumulés depuis 62 ans! Tout commence chez Davum quand Geneviève et Liliane travaillent ensemble. Plus tard, la famille Drocourt s'agrandit avec deux filles que Geneviève et André ont adoptées malgré leurs nombreuses bêtises. Geneviève toujours souriante et bienveillante permettait que tout se termine systématiquement dans la bonne humeur. De la rue Popincourt à Quiberon, en passant par Epinay et Nerville, que de rigolades et d'aventures; que de bons moments passés ensemble! Geneviève, naturellement généreuse et enjouée aimait nous recevoir autour d'une jolie table ou dans son jardin qu'elle appréciait tant. Parents, enfants et petits enfants ont partagé pendant toutes ces années des moments inoubliables grâce à l'amitié indéfectible qui a toujours lié Geneviève et Liliane.
Max et Liliane Famille DROCOURT, le
Très chère voisine, tu étais si discrète et si adorable quand tu venais me rendre visite en m'apportant de succulentes salades trois fois plus belles que les miennes. C'était ta fierté quand tu me faisais visité ton jardin magnifique. . A l'endroit où tu es maintenant, j'espère que tu as un regard sur ce petit coin super entretenu par André et que, dans la rue des Roses Trémières nous n'oublierons jamais ta présence et ton passage.. Amitié.
joelle Levrard, le
André. Voici ces quelques mots qui traduisent mon amour pour Geneviève. « Ma petite mère » Et oui c’est comme cela que je l'appelais. Pour moi c’était ma deuxième maman. Beaucoup de souvenirs me viennent à l'esprit Je me souviens qu'elle m avait confectionné mon 1er déguisement avec de la feutrine verte. Je me souviens aussi d'un certain réveillon un peu arrosé et je n'avais que quelques années. Pas une semaine sans déjeuner ou dîner en famille où d'ailleurs il faisait bon vivre. Des fêtes pour marquer les anniversaires, des soirées où je ne voulais pas me coucher, je préférais dormir sous les chaises (pour ne rien louper). Des rituels comme les vacances à Quiberon sur terre et sur mer. ... J'ai passé tellement de bon moment auprès de Geneviève et André. Si je dois résumer en un mot du bonheur Que retenir de Geneviève: et bien un sourire, son élégance , l'envie de recevoir et de faire plaisir. Mais plus que tout sa gentillesse. Tu me manques ma petite mère Cédric.
Cédric LeBrun, le
Écrire un témoignage